Séparations, divorces, familles recomposées... La médiation familiale est une alternative positive

Pour qui ? Quand ? 

la Médiation familiale concerne les situations de : séparation, divorce, recomposition familiale, adolescence, éloignement, besoin de cohérence parentale, mésentente conjugale, après-séparation conflictuel, deuil…

Un espace de dialogue adapté aux contextes de séparation et/ou de divorce
et aux nombreuses situations qui s’y rattachent :

  • Lors d’une SEPARATION la médiation familiale permet aux personnes concernées de faire le point sur ce qu’elles vivent et sur ce qu’elles souhaitent vivre par la suite. Elle les invite à réfléchir ensemble sur des solutions adaptées à leurs besoins.
  • Lors d’une PROCEDURE DE DIVORCE la médiation familiale permet de mieux appréhender le contexte juridique et de faire valoir une organisation ou des accords parentaux pouvant être repris dans les décisions du Juge.
  • Naissance, union, contextes professionnelslorsque des CHANGEMENTS interviennent dans la vie de parents séparés. Il peut y avoir nécessité de revisiter l’organisation en place et ou bien de mettre des mots sur ces évènements.
  • Lorsque votre vie de parent s’inscrit au coeur d’une FAMILLE RECOMPOSEE vous pouvez ressentir le besoin de parler de ce qu’il est possible de vivre ensemble et d’en définir les modalités : quelle est la place de chacun ? Comment s’organiser ?

Des échanges positifs adaptés aux contextes de communication difficiles :

  • Un PARENT âgé dépendant ou en situation de HANDICAP… certaines décisions ont besoin d’être prises par toutes les personnes concernées (FRERES et SOEURS, conjoint(e). En privilégiant la concertation, la confidentialité et la neutralité la médiation familiale est adaptée pour ces situations.
  • Vous vivez des difficultés relationnelles entre GRANDS PARENTS et PARENT. Un travail en médiation peut permettre à chacun de savoir où en est l’autre, comment entrapercevoir un contexte apaisé et le mettre oeuvre.
  • La période de l’ADOLESCENCE présente souvent la particularité de « bousculer » l’organisation et la cohérence parentale. Ruptures de dialogue ou cohabitation difficile… Autant de signes d’un nécessaire dialogue entre les parents et l’adolescent(e).

Lorsqu’une mésentente conjugale s’est installée
ou que des difficultés de communication sont apparues au sein d’un couple :

  • Un couple peut rencontrer des difficultés générant une absence de dialogue, de la colère, de la frustration… et l’impossibilité de prendre des décisions ensemble. La médiation de couple permet à chacun de faire le point.
  • Lorsqu’une séparation est décidée mais qu’elle n’est pas encore effective la médiation familiale se propose d’être un espace de dialogue accompagnant cette situation